Profil de la profession

Domaine d’activité

Les écobiologistes de la construction sont des spécialistes issus de divers do-maines de la construction qui orientent leur activité professionnelle selon les prin-cipes de construction écobiologique et offrent ainsi, dans leur domaine professionnel spécifique, la garantie que les projets de construction seront réalisés dans le res-pect des principes de durabilité dans les trois domaines que sont l’environnement, la société et l’économie, étant entendu que la santé des usagers, des intervenants et des personnes concernées demeure le point central.
Les écobiologistes de la construction travaillent soit seuls (en tant qu’indépendants ou en entreprise individuelle), soit en tant que propriétaires ou collaborateurs d’une entreprise, d’une organisation, d’un service spécialisé ou d’une autorité. Ils fournis-sent leurs prestations de travail dans le cadre d’un réseau d’acteurs divers face à des groupes cibles différents tels que des maîtres d’ouvrage privés, publics, institu-tionnels ou de coopératives, ainsi que des directions de travaux, des experts, des autorités, des artisans, des fournisseurs, etc. Ils travaillent la plupart du temps en équipe ou en tant que spécialistes.

Principales compétences opérationnelles

Les écobiologistes de la construction

  • procèdent à une clarification complète du mandat en analysant les interactions entre l’ouvrage et la vie existant à l’intérieur ou autour de celui-ci au regard de la santé et de la durabilité, soit en effectuant eux-mêmes des analyses (p.ex. sur l’historique de l’ouvrage, le terrain et son environnement, les constructions et les parcelles existantes, le sous-sol, etc.), soit en accompagnant les clients pour la réalisation d’analyses techniques approfondies lors de l’attribution du mandat ;
  • conseillent leurs clients en matière de construction saine et durable dans leur domaine professionnel / domaine de travail spécifique (planification ou exécution) et défendent les principes de construction écobiologique dans les discussions avec les personnes impliquées ou concernées par l’ouvrage ;
  • planifient des mesures écobiologiques et développent pour leurs clients des solu-tions réalisables et conformes aux normes en vigueur en conciliant au mieux la durabilité de la construction avec une base de vie saine dans l’ouvrage et aux alentours. Ils démontrent concrètement les avantages à moyen et long termes de l’application de principes de construction écobiologique dans leur domaine pratique spécifique, compte tenu des ressources matérielles et énergétiques, des investissements, de l’entretien, de l’exploitation et de la déconstruction (ana-lyse du cycle de vie) ;
  • élaborent des concepts de matériaux sur la base de principes de construction écobiologique et les développent en permanence ;
  • accompagnent l’exécution de mesures écobiologiques lors de projets de cons-truction et imposent le respect des principes de construction écobiologique.

Exercice de la profession

Les écobiologistes de la construction participent à un projet de construction en exerçant diverses fonctions. Ils procèdent à des clarifications et peuvent être impli-qués tant au niveau de la planification qu’au niveau de l’exécution de projets de construction. Le domaine d’activité concret dépend de la profession apprise initiale-ment. Ainsi, chaque profession applique les principes de construction écobiologique dans son propre domaine d’activité. Dans ce domaine, ils appliquent les principes et les pratiques d’une construction saine et durable. 

Ils se conforment aux normes et règlements en vigueur et appliquent les critères de la construction écobiologique à la physique du bâtiment et aux sciences des maté-riaux. Ils sont informés des évolutions récentes et continuent à se former dans tous les domaines pertinents en matière d’écobiologie.

Les écobiologistes de la construction se distinguent par leur vision globale du bâti-ment : ils disposent d’un savoir multidisciplinaire et sont en mesure de traiter correc-tement des informations relevant de domaines spécifiques et d’en tenir compte. Ces informations leur permettent d’obtenir une vision globale de la construction écobiolo-gique et d’offrir ainsi une valeur ajoutée à leurs clients.

Apport de la profession à la société, à l’économie, à la nature et à la culture

Les écobiologistes de la construction s’intéressent au contexte culturel et œuvrent, lorsque que cela s’avère nécessaire, pour la préservation de biens culturels ainsi que pour le développement de pratiques de construction reconnues et le dévelop-pement de l’artisanat traditionnel.

À chaque étape de la construction – de la planification à la fin de la construction – ils agissent en faveur d’une construction saine et durable, d’une déconstruction res-pectueuse de l’environnement et d’un recyclage des matériaux. Ils contribuent ainsi largement à l’utilisation durable des ressources naturelles et économiques et à la concrétisation de la vision d’une société d’avenir et économe en énergie.

 

Examen professionel